4.1.08

Baudrillard parle de la gratuité et l'échange symbolique






Dans un entretien donné à une télévision suisse, Baudrillard parle de la gratuité des échanges sur internet et fait son analyse. Et qu'elle analyse faites-vous ?

7 commentaires:

florence Meichel a dit…

J'ai regardé et écouté avec grand intérêt cette vidéo...
Il y a des choses sur lesquelles je suis d'accord : en particulier sur la gratuité vue comme un piège qui globalise et enferme sur le plan marchand...mais parallèlement c'est une aussi une chance et une ouverture sur l'accés universel aux savoirs, sur la collaboration et la construction de sens à grande échelle par exemple...Il y a des équilibres à trouver !

A propos du don , j'ai lu un livre magnifique que je te conseille.."L'esprit du don" de Jacques T. Godbout...ici il n'y a pas don et contre-don : " Lorsque le retour est "rendu", le cercle du don s'arrête et devient un pur cercle d'échange.En fait, on ne rend jamais dans un geste de don, on donne "à son tour"...
voilà donc un autre point de vue !...En tout cas un point de vue qui me touche !

Je ne comprends pas l'idée de distance et d'absence de liens...je crois que cette dimension reste très personnelle...Le net et les liens qu'on y développe ne sont que le reflet de ce que nous sommes...gare aux généralisations abusives...

Rien n'est vrai, rien n'est faux...je trouve le point de vue de Monsieur Baudrillard très manichéen et je ne m'y retrouve pas ! Mais là encore ce n'est que mon avis ! Un point de vue parmis d'autres !

Anonyme a dit…

sorry....:))))



pois eu prefiro TODOS OS TEUS BLOGS...porque será????


_________________
uma terrível e lúcida timidez tem.me impedido de te linkar no piano...

mas se me autorizares....

I will...

enorme bisou.

(piano)...a sorrir.

sombra e luz a dit…

Pous l'instant je n'analyse pas.
Actuellement j'echange...;)

e-ko a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
e-ko a dit…

c'est vrai que Baudrillard s'est montré un peu trop pessimiste dans son analyse, ce qui n'exclut pas cet aspect de la gratuité... pour voir comment avancer, dans cet espace, de nulle par et de non-droit, où le droit du plus fort, dans ce cas le marché et le capital, tatent pour voir jusqu'où ils peuvent aller et en tirer bénéfice et bánéfices... c'est ici que le NOUS, dont nous causons depuis un certain temps, a son role à jouer, pour ne pas se faire manger tout cru... par tous les requins et prophètes du web 2.0...

merci pour vos commentaires
à bientôt

voltem sempre

Thierry a dit…

Il faut effectivement se méfier du gratuit, c'est toujours un cheval de Troie.

Google, Web 2.0 et les autres: méfiez-vous du gratuit !

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.